Janvier 2019

Nous vous souhaitons une excellente année remplie de projets et d’énergie pour les réaliser !

L’équipe BCCA

Bonne année 2019

2

1. CAPMR renouvelé au RNCP pour 5 ans

yomex-owo-634531-unsplash

Le décret confirmant le renouvellement au RNCP de la certification de niveau V de Conducteur Accompagnateur de Personne à Mobilité Réduite dont BCCA est co-certificateur avec le CNEAP pour les 5 prochaines années est arrivé pour les fêtes de fin d’année 🙂

Stéphanie Perron

Pour toutes informations sur la certification, contactez notre référente Stéphanie Perron responsable de la certification au niveau national

2. Assistantes maternelles et gardes d’enfants : apprenez la langue des signes française

Nous organisons prochainement dans le cadre de la formation continue avec l’institut Ipéria un module de formation destiné aux assistantes maternelles et aux gardes d’enfants à domicile

paul-hanaoka-275684-unsplashLa langue des signes faite de communication gestuelle n’est plus seulement utilisée auprès d’enfants en situation de handicap. En effet elle a fait ses preuves auprès de très jeunes enfants, leur permettant de se faire comprendre avant l’arrivée du langage

Elle se déroulera sur 5 samedis à Massy (91)

  • samedi 2 février 2019 / 9h00-12h30    13h30-17h00
  • samedi 9 février 2019 / 9h00-12h30    13h30-17h00
  • samedi 16 février 2019 / 9h00-12h30    13h30-17h00
  • samedi 16 mars 2019 / 9h00-12h30    13h30-17h00
  • samedi 23 mars 2019 / 9h00-12h30    13h30-17h00
Marie-Hélène Samyn

Plus que 4 places  de disponible, contactez notre référente enfance Marie-Hélène Samyn pour plus d’informations ou pour toutes demandes d’inscription

3. Nous accueillons une nouvelle formatrice dans l’équipe

Nous souhaitons la bienvenue à Soazig Tilloy 🙂

pexels-photo-128299.jpeg

Soazig Tilloy

Titulaire du titre professionnel de Formateur-Consultant – SIPCA – et d’un DESS en Contrôle de Gestion Sociale, Soazig TILLOY a plus de 15 ans d’expérience dans l’insertion et le conseil en transition professionnelle.

Avant d’entrée au cabinet, elle a exercé au sein de structures différentes : entreprises, organismes de formation, OPACIF, pôle emploi et mission locale.

1

Alexandra De Abreu fête sa première année 🙂

Vous l’avez peut-être déjà rencontrée, notre collaboratrice : Alexandra De Abreu fête son premier anniversaire à BCCA, l’occasion pour elle de revenir sur cette année bien remplie

Alexandra De Abreu

1. Quel a été ton parcours avant BCCA ? Pourquoi le choix de BCCA ?

Je suis titulaire d’une licence de sociologie, d’un master 1 en sociologie des organisations et un master 2 en conseil et accompagnement au changement des organisations. J’étais chargée d’un projet informatique pour un réseau associatif médico-social.

BCCA parce que : 

  • c’est un cabinet de conseil et de formation et pouvoir se spécialiser sur un volet ou être polyvalent sur les deux est enrichissant
  • c’est dans le secteur médico-social avec une spécificité du domicile ce qui donne du sens à son travail (rendre et valoriser le travail invisible du secteur de l’aide à domicile) et est riche (nous sommes tous concernés par l’avancée en âge, les acteurs sont multiples et on est en lien direct avec eux)
  • c’est une petite entreprise où on peut facilement rendre visible son travail réalisé et faire un travail collectif

2. Ce qui t’a marqué durant cette année ? Quelles compétences développées, quels défis relevés ?

Beaucoup de choses, le secteur du domicile à ses spécificités. C’est un secteur peu valorisé qui se professionnalise et doit persister dans cette voie avec peu de moyens. Le budget est très restreint et les difficultés rencontrées sont nombreuses.

La silver économie est un sujet d’actualité, d’innovation et en expansion mais dont on entend peu parler sans être un professionnel du secteur, je trouve cela dommage.

Beaucoup de compétences développées : ma connaissance de la spécificité du secteur de l’aide à domicile (dont la spécificité du service public dans ce secteur), l’évaluation externe et l’audit qualité dans les SAAD, mes connaissances sur le RGPD/la formation propre au secteur, avoir la compétence d’accompagner les services dans la définition d’une démarche qualité mais sans les décourager face à la charge de travail demandée notamment sur la traçabilité de leurs actions, etc

Défis relevés : un nombre conséquent d’évaluations externes sur une même année

3. Tes projets et perspectives  pour 2019 ? Quel conseil à tes clients pourrais-tu éventuellement donner ?

 Pour 2019 :

  • être dans l’accompagnement opérationnel d’une démarche qualité en lien avec le RGPD pour les SAAD évalués en évaluation externe en 2018
  • valoriser la spécificité du cabinet et de ses professionnels dans tout ce qu’on est capable d’apporter comme compétences et savoir-faire pour les SAAD et les ESMS au sens large

Conseils pour les SAAD :

  • se saisir et s’approprier l’outil projet de service comme une opportunité de valoriser et identifier les spécificités de l’accompagnement proposé pour les personnes âgées sur son territoire
  • valoriser et enrichir des relations partenariales avec les acteurs de son territoire
  • anticiper, s’organiser et provisionner les actions à venir pour son service (avoir un plan d’action global d’amélioration continue en lien avec un budget prévisionnel)

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s