fbpx

VAE : Validation des acquis de l'expérience

Transformez votre expérience en diplôme grâce à la validation des acquis de l’expérience (VAE)

 

Le principe de la VAE est simple, votre expérience professionnelle vous a permis d’acquérir au fil du temps des compétences diverses dans votre métier. Par le biais de la rédaction d’un dossier professionnel (livret 2) et d’un examen final vous pouvez valider votre certification professionnelle.

 

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est ouverte à toute personne, quelque soit son âge, son niveau d’études ou son statut, le seul prérequis est de pouvoir justifier d’un an d’expérience (1607 heures)  dans le domaine direct du diplôme visé.

 

Bon à savoir : Un diplôme obtenu avec une VAE a exactement la même valeur qu’un diplôme obtenu en initiale ou en formation. 

 

Le processus de rédaction (livret 2) est un travail personnel long et précis qui implique un investissement personnel important sur plusieurs mois entre 6 et 12 mois selon le certificat visé.

 

Brigitte Croff Conseil & Associés vous propose un accompagnement complet en petits groupes (3 personnes maximum) pour une durée de 24 heures à 30 heures pour vous aider à rédiger votre livret 2 et vous amener à la certification finale.

Nos accompagnements VAE :

  •    Assistant(e) de Vie aux Familles- niveau 3
  •    DEAES (Diplôme d’État Accompagnant Éducatif et Social) – niveau 3
  •    Diplôme d’Aide-Soignant- niveau 3
  •    Conducteur Accompagnateur de Personnes à Mobilité Réduite- niveau 3
  •    Auxiliaire de puériculture- niveau 3
  •    RSSP (Responsable de secteur dans les services à la personne) – niveau 5
  •    CAFERUIS- (Certificat d’Aptitude d’Encadrement Responsable d’Unités d’Intervention Sociale) -NIVEAU 6
  •    DISAP (Dirigeant de l’Intervention sociale dans les Services à la Personne) – niveau 6

La VAE peut vous aider, par exemple à : 

  •        Mettre en cohérence votre CV avec votre niveau de responsabilité  
  •     Faire reconnaître vos activités dans le cadre de vos fonctions pour une mise en cohérence de votre fiche de poste
  •     Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle 
  •     Changer d’emploi 
  • ·      Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours 

  Modes de finacements :

Équivalences et dispenses :

Vous avez déjà un diplôme, consultez notre tableau passerelle pour connaitre les éventuelles dispenses

Programme des VAE

Contenu

CCP Présentation : compétences communes aux 3 CCP 

Les représentations du travail domestique

Les missions du domicile et l’organisation du travail

Le rôle de l’ADVF et ses limites

CCP 1 : Assister les personnes dans l’entretien de leur cadre de vie et de leur linge

Les techniques d’entretien (dépoussiérage, lavage, désinfection, entretien des sols, des vitres, des sanitaires, du réfrigérateur)

Les produits d’entretien, le matériel et leur utilisation, les produits non polluants, le tri sélectif

Les techniques de lavage, de détachage, de séchage

Les techniques de repassage (adaptées au contexte professionnel et au handicap)

 

CCP 2 : Accompagner les personnes dans les actes essentiels du quotidien 

Les représentations de la vieillesse, le vieillissement biologique et pathologique, les maladies neurocognitives

Le projet personnalisé et le sens à donner aux interventions

Une approche bienveillante et la prévention des risques de maltraitance

Gestes et postures, transferts

L’hygiène de la personne, l’aide à la toilette, la prévention d’escarre

Le positionnement professionnel avec les personnes âgées ou handicapées

Deuil et ruptures

Les besoins alimentaires de la personne, les principaux régimes, les problèmes de dénutrition

L’hygiène, la conservation et la préparation des repas, la gestion du budget

CCP 3 : Relayer les parents dans la prise en charge de leurs enfants à leur domicile 

Connaissance de l’enfant : le développement psychomoteur et psychoaffectif de l’enfant (acquisition de la propreté, rapports à la nourriture, socialisation)

Approche de l’enfant handicapé : le handicap physique, mental et psychique

Posture, ergonomie ; la sécurité de l’enfant

La prévention des accidents domestiques – Prévention des risques professionnels

La relation avec les parents ; liens avec l’école, le RAM ; créer des liens professionnels

La bientraitance et maltraitance

Le sommeil, les temps de pause, le monde imaginaire de l’enfant

Cuisine et diététique : l’alimentation du nourrisson, de l’enfant jusqu’à l’adolescence (Préparation du biberon, la diversification alimentaire, préparation de plats adaptés aux enfants de moins de 3 ans)

Contenu

Bloc 1 : Accompagner la personne à mobilité réduite 
 Proposer un accompagnement adapté aux besoins de la
personne et à ses problématiques de santé
Adopter une posture professionnelle adaptée aux différents
publics qui soit bienveillante et bientraitante

Bloc 2 : Conduire et assurer la sécurité des personnes et des biens 

Acquérir les connaissances mécaniques et techniques de base
Consolider sa pratique de la conduite rationnelle
 Être capable d’assurer la protection immédiate de la personne

Bloc 3 : Communiquer dans un cadre institutionnel donné 
Communiquer avec son équipe et sa hiérarchie selon les
protocoles de transmission en vigueur définis par l’employeur
Communiquer avec les aidants familiaux et professionnels
Représenter l’image de la structure employeuse et
communiquer sur ses pratiques et ses valeurs

Bloc 4 : Être un conducteur accompagnateur de PMR
professionnel
 Développer un positionnement adapté au contexte d’exercice
de la fonction
 Analyser sa pratique professionnelle
Agir en prenant compte des risques professionnels

Contenu

Référentiel d’activités : socle commun et spécialité :                                              

Domaine d’activités 1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale

Socle commun : 

  • Prendre connaissance du projet d’établissement et/ou de service ce qui permet de situer sesmissions et repérer sa place de professionnel
  • Prendre connaissance des éléments d’information disponibles sur la situation de lapersonne
  • Organiser et ajuster son intervention, en collaboration avec la personne aidée, sonenvironnement et l’encadrement, en fonction du projet personnalisé, des souhaits de lapersonne aidée et des évolutions constatées au quotidien
  • Participer, dans le respect du projet d’établissement et/ou de service, à la définition du projetpersonnalisé
  • Contribuer à la liaison avec les autres professionnels qui interviennent auprès de lapersonne
  • Appliquer la règlementation en vigueur du champ de l’action sociale et médico-sociale
  • S’inscrire dans un travail d’équipe et de réseaux
  • Accueillir et accompagner les nouveaux professionnels et les stagiaires
  • Entretenir et actualiser ses compétences professionnelles

Spécialité « accompagnement de la vie à domicile »

  • Organiser et ajuster son intervention au domicile de la personne en concertation avec elle, son environnement, en fonction du projet personnalisé et des évolutions constatées au quotidien
  • Contribuer à la liaison avec les autres professionnels qui interviennent au domicile de lapersonne

Spécialité accompagnement de la vie en structure collective 

  • Contribuer aux évolutions du projet de l’établissement
  • Organiser et ajuster son intervention, auprès de la personne aidée en fonction du projetpersonnalisé et en articulation avec le fonctionnement de l’établissement
  • Participer à l’élaboration d’outils d’observation et d’évaluation
  • Accueillir, informer et orienter les familles et les visiteurs conformément au projetd’établissement

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire  » 

  • Participer, dans le respect du projet d’établissement à la mise en œuvre du projetpersonnalisé de scolarisation
  • Organiser son intervention en fonction des objectifs définis dans le projet personnalisé descolarisation
  • nscrire son intervention en complémentarité, en interaction et en synergie avec les autresprofessionnels
  • Contribuer à la liaison avec les autres professionnels intervenant auprès du jeune, les informer, seconcerter
  • Communiquer avec la famille et les professionnels concernés sur le quotidien du jeune

Domaine d’activités 2 : Accompagner les personnes au quotidien et dans la proximité

Socle commun :

  • Collecter les éléments d’information disponibles sur la situation de la personne
  • Mettre en œuvre les modes relationnels et de communication adaptés à chacun
  • Mettre en place et réaliser, en fonction des choix et capacités de la personne, des actes et des activités éducatives contribuant à développer, maintenir ou prévenir la perte d’autonomie
  • Favoriser, encourager, soutenir la communication et l’expression verbale et non verbale
  • Respecter le rythme biologique de la personne
  • Aider à la mobilisation, au déplacement de la personne en garantissant sa sécurité et sonconfort
  • Aider, dans le respect de la règlementation, aux soins d’hygiène en fonction de l’autonomie oudu handicap
  • Utiliser les actes essentiels de la vie quotidienne pour créer des moments d’échangesprivilégiés, valoriser la personne et préserver l’image de soi
  • Aider, lorsque ces actes sont assimilés à des actes de la vie courante, à l’alimentation, laprise de médicaments, l’hydratation, la respiration et aux fonctions d’élimination
  • Observer, identifier et transmettre les signes révélateurs d’un problème de santé, dedétresse et de douleur, tout état inhabituel de la personne
  • Accompagner l’acquisition, le développement ou le maintien des capacités d’apprentissageavec, si besoin, l’utilisation des outils et supports adaptés
  • Encourager, soutenir les activités intellectuelles, sensorielles et motrices par les activités de viequotidienne
  • Aider à l’habillage et au déshabillage
  • Sensibiliser la personne à l’éco-responsabilité

Spécialité « accompagnement de la vie à domicile » 

  • Écouter et sécuriser la personne dans son projet de vie à domicile
  • Dialoguer et négocier, avec la personne, les modalités de mise en œuvre de l’intervention àdomicile
  • Signaler à l’encadrant et/ou aux professionnels de santé et/ou aux aidants tout état inhabituel de la personne accompagnée, les signes de détresse et de douleur et tout risque dans sonenvironnement
  • Aider à la réalisation ou réaliser des achats de la vie courante
  • Aider au suivi du budget
  • Participer à l’élaboration des menus, aider à la réalisation ou réaliser des repas conformes auxéventuels régimes prescrits
  • Aider à la réalisation ou réaliser l’entretien courant du linge et des vêtements
  • Aider à la réalisation ou réaliser le nettoyage des surfaces et matériels du cadre de vie de lapersonne
  • Aider à la gestion des documents de la vie courante et aux démarches administratives
  • Aider la personne dans les activités d’écriture et de lecture de la vie ordinaire
  • Aider ou effectuer l’aménagement de l’espace dans un but de confort et sécurité
  • Prendre part à la décoration et l’esthétique du cadre de vie
  • Préparer et organiser, avec la personne, ses déplacements à l’extérieur et l’accompagnerdans ses démarches de la vie ordinaire

Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective « 

  • Écouter et sécuriser la personne dans son projet de vie
  • Signaler à l’encadrant et/ou aux professionnels de santé tout état inhabituel de la personneaccompagnée et les signes de détresse et de douleur, dans le respect des procédures
  • Aider la personne à s’approprier son espace privé au sein d’un espace collectif
  • Aider à la gestion des documents de la vie courante et aux démarches administratives
  • Aider la personne dans l’activité d’écriture et de lecture
  • Préparer, organiser avec la personne ses déplacements à l’extérieur et l’accompagner dans ses démarches personnelles

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Observer et transmettre les signes révélateurs d’un problème de santé
  • S’assurer que les conditions de sécurité et de confort soient remplies
  • Favoriser la mobilité
  • Aider à l’installation matérielle du jeune dans les lieux de vie considérés
  • Permettre et faciliter les déplacements internes et externes du jeune vers ses différents lieux de vie considérés ainsi que les transferts
  • Accompagner le jeune dans l’accès aux activités d’apprentissage (éducatives, culturelles,sportives, artistiques ou professionnelles)
  • Faciliter l’expression du jeune, l’aider à communiquer
  • Stimuler l’activité sensorielle, motrice et intellectuelle du jeune en fonction de sonhandicap, de ses possibilités et de ses compétences
  • Utiliser des supports adaptés, conçus par des professionnels, pour l’accès aux activités
  • Rappeler les consignes et règles d’activités
  • Contribuer à l’adaptation de la situation d’apprentissage, en lien avec l’enseignant, parl’identification des compétences, des ressources, des difficultés du jeune
  • Soutenir le jeune dans la compréhension et dans l’application des consignes pour favoriser laréalisation de l’activité conduite par l’enseignant
  • Assister le jeune dans l’activité d’écriture et la prise de note, quel que soit le support utilisé
  • Appliquer les consignes prévues par la réglementation relative aux aménagements des conditions de passation des épreuves d’examens ou de concours et dans les situations d’évaluation

Domaine d’activités 3 : Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

Socle commun :

  • Collecter les éléments d’information disponibles sur la situation de la personne
  • Echanger avec les autres professionnels qui interviennent auprès de la personne
  • Transmettre et rendre compte de ses observations et de ses actions dans un but decohérence et d’adaptation de l’accompagnement
  • Participer, dans le respect du projet d’établissement et/ou de service, à la définition du projetpersonnalisé avec et pour la personne, en lien avec l’entourage et l’équipe
  • Participer à la définition des objectifs, à l’évaluation du projet en fonction des évolutionsconstatées au quotidien
  • Contribuer à l’évolution du projet personnalisé, en coopération avec la personne, sonenvironnement et l’encadrement
  • Expliciter son action en y donnant du sens
  • Travailler en équipe pluri professionnelle
  • Participer au travail en réseaux
  • Participer à des réunions d’échange et d’analyse de pratiques

Spécialité « accompagnement de la vie à domicile »

  • Intervenir en coordination avec les autres intervenants au domicile de la personne, lesservices sanitaires et sociaux et médico sociaux
  • Organiser et ajuster son intervention en autonomie et en rendre compte à son encadrement
  • Transmettre les informations à l’équipe et/ou aux partenaires dans le respect de la sphèreprivée
  • Faire part de ses questionnements et des éventuelles difficultés rencontrées à sonresponsable, en fonction des modalités définies au sein de la structure
  • Participer au renseignement d’outils d’observation et d’évaluation

Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »

  • Transmettre et rendre compte de ses observations et de ses actions à son encadrement, à l’équipe et/ou aux partenaires dans un but de cohérence, d’adaptation et de continuité de l’accompagnement
  • Participer au renseignement d’outils d’observation et d’évaluation 
  • Participer aux différentes réunions d’établissement et de service et faire part de ses observations, questionnements et d’éventuelles difficultés dans la mise en œuvre du projet

Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »

  • Transmettre et rendre compte de ses observations et de ses actions à son encadrement, àl’équipe et/ou aux partenaires dans un but de cohérence, d’adaptation et de continuité del’accompagnement
  • Participer au renseignement d’outils d’observation et d’évaluation
  • Participer aux différentes réunions d’établissement et de service et faire part de ses observations, questionnements et d’éventuelles difficultés dans la mise en œuvre du projet

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Ajuster son intervention en coopération avec le jeune, son environnement et l’enseignant de la classe, en fonction des activités définis dans le projet personnalisé de scolarisation et des évolutions constatées au quotidien
  • S’inscrire dans un travail d’équipe éducative et de réseaux
  • Réaliser des comptes rendus ou points d’étape
  • Transmettre et rendre compte de ses observations et de ses actions à l’enseignant dans unbut de cohérence et d’adaptation de l’accompagnement
  • Participer aux différentes réunions institutionnelles et plus particulièrement aux équipes desuivi de la scolarisation (ESS)
  • Participer aux rencontres avec la famille et les équipes pédagogiques

Domaine d’activités 4: Participation à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne

 Socle commun :

  • Etablir, si besoin, le lien et communiquer avec la famille et les membres de l’entourage, dans lalimite de ses responsabilités
  • Contribuer au maintien ou au développement des liens familiaux et sociaux
  • Favoriser, encourager, soutenir la communication et l’expression verbale et non verbale engroupe
  • Soutenir la participation citoyenne et l’inscription dans la vie de la cité
  • Accompagner la personne dans tous les événements de la vie
  • Mettre en place et réaliser, en fonction des choix et capacités de la personne, des actes etdes activités contribuant à développer, maintenir l’autonomie ou en prévenir la perte
  • Accompagner une personne ou un groupe dans des activités de loisirs en proposant desactions individuelles ou collectives, en favorisant la participation à ces activités
  • Rappeler les règles d’activités dans les lieux de vie considérés pour faciliter une inscriptioncitoyenne dans la vie de la cité
  • Utiliser des outils et supports adaptés dans la réalisation des activités individuelles et collectives

 Spécialité « accompagnement de la vie à domicile »

  • Etablir, selon le contexte, le lien et communiquer avec la famille et les membres del’entourage dans la limite de ses responsabilités
  • Accompagner la personne dans les activités de loisirs et de la vie sociale à partir de son contexte de vie

 Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »

  • Etablir, selon le contexte, le lien et communiquer avec la famille et les membres del’entourage, dans la limite de ses responsabilités
  • Accompagner, par des activités individuelles ou collectives, l’acquisition, le développement ou le maintien des capacités d’apprentissage avec, si besoin, l’utilisation des outils et supportsadaptés
  • Proposer des activités et assurer l’encadrement du groupe : sorties, fêtes, séjours, vacances,ou animation
  • Accompagner la vie du groupe
  • Faciliter l’intégration des individus dans le groupe
  • Participer à des réunions d’expression avec les résidants
  • Gérer les situations de conflit
  • Gérer des budgets d’activités

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Impulser et participer aux journées de découverte du handicap organisées parl’établissement scolaire pour favoriser l’inclusion, et la compréhension des autres
  • Repérer les situations d’isolement de la personne ou risques d’exclusion en fonction ducontexte
  • Participer à la mise en œuvre de l’accueil en favorisant la mise en confiance du jeune et del’environnement
  • Favoriser la communication et les interactions entre le jeune et son environnement
  • Sensibiliser l’environnement du jeune au handicap et prévenir les situations de crise,d’isolement ou de conflit
  • Accompagner, par des activités individuelles ou collectives, l’acquisition, le développement oule maintien des capacités d’apprentissage avec, si besoin, l’utilisation des outils et supportsadaptés
  • Favoriser la participation du jeune aux activités prévues dans tous les lieux de vie considérés
  • Contribuer à définir le champ des activités adaptées aux capacités, aux désirs et aux besoinsdu jeune

Référentiel de compétences :

Domaine de compétences 1 – Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale

 Socle commun :

  • Identifier le cadre de son intervention pour se situer en tant que professionnel
  • Prendre en compte les dimensions éthiques et déontologiques de son intervention
  • Mobiliser les connaissances théoriques et pratiques pour se positionner dans le projet de la personne

 Spécialité « accompagnement de la vie à domicile »

  • Identifier la spécificité du cadre légal, les principaux dispositifs, les réseaux et les acteurs ducontexte de l’intervention à domicile
  • Identifier le besoin de compensation spécifique lié aux situations rencontrées dans le champ de lavie à domicile

Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »

  • Identifier la spécificité du cadre légal et des acteurs liés au contexte d’intervention dans unestructure
  • Situer le besoin de compensation spécifique pouvant exister dans les situations concernées dans lechamp d’une structure collective

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Identifier la spécificité du cadre légal et des acteurs et réseaux liés au contexte d’intervention dans lechamp d’activités éducatives, scolaires, périscolaires, de loisirs, de formation ou de vie sociale
  • Accompagner la personne sans faire obstacle à sa relation avec sa famille, son référentprofessionnel et ses
  • Identifier le besoin de compensation pouvant exister dans des situations de handicap par rapportaux exigences du cadre de vie
  • Situer l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte dans son développement, ses apprentissages, ses progrès vers l’autonomie

Domaine de compétences 2 – Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité

Socle commun :

  • Organiser et assurer le suivi de son intervention en fonction des objectifs définis dans le projetpersonnalisé
  • Favoriser et préserver l’autonomie de la personne en repérant et développant ses potentialités
  • Prendre soin et veiller au bien être de la personne dans un contexte d’accompagnement deproximité
  • Accompagner la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne
  • Accompagner la personne dans ses activités ordinaires et la gestion de son quotidien
  • Accompagner la personne dans ses activités d’apprentissage pour maintenir ou développer sescapacités
  • Appliquer les règles de tri sélectif et d’éco-responsabilité
  • Accompagner le développement de l’autonomie de la personne en utilisant des aides techniques eten mettant en œuvre un apprentissage adapté

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Repérer ses missions et le champ de son intervention : niveau de responsabilité, procédures,modalités éducatives, consignes en vigueur
  • Utiliser des outils spécifiques d’accompagnement de la personne dans les actes essentiels, dansune logique éducative : faire pour, faire avec ou laisser faire la personne
  • Concourir au bienêtre de la personne par des gestes et une communication adaptés ou par lerecours à des tiers
  • Organiser la logistique d’un lieu pour créer les conditions de l’accompagnement éducatif les plusfavorables
  • S’appuyer sur les activités pour favoriser la relation dans l’accompagnement éducatif
  • Appliquer les consignes et les modalités d’aménagement pour la réalisation des cours, descontrôles et des examens
  • Appliquer les principales méthodes et techniques pédagogiques, les mécanismes liés à l’apprentissage et à la motivation pour intervenir en qualité de facilitateur auprès de l’enfant/adolescent
  • Participer, dans son champ de compétences, à l’évaluation du potentiel d’apprentissage de lapersonne pour proposer des méthodes et outils d’accompagnement adaptés
  • Accompagner la personne en mobilisant les aides techniques et les apprentissages adaptés, dansune perspective d’autonomie ou d’acquisition d’une autonomie même partielle

Domaine de compétences 3 – Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés

Socle commun :

  • Communiquer sur son intervention dans son environnement institutionnel et professionnel
  • Inscrire son travail au sein d’une équipe pluri professionnelle pour rendre plus efficientl’accompagnement de la personne
  • Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets personnalisés d’accompagnement

 Spécialité « accompagnement de la vie à domicile »

  • Travailler en s’appuyant sur les principaux dispositifs avec les acteurs professionnels et réseauxdans le champ de l’action sociale et médico-sociale afin d’orienter la personne vers les acteurscompétents
  • Expliciter une intervention professionnelle à domicile et utiliser les différents supports decommunication adaptés

Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »

  • Travailler avec les principaux dispositifs, acteurs professionnels intervenant sur un territoire et/ouréseaux d’acteurs dans le domaine de l’action sociale et médico-sociale afin d’orienter la personnevers les acteurs compétents
  • Participer à la vie de l’établissement ou du service

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Repérer le rôle des acteurs intervenant auprès des publics accompagnés et les modes decommunication qui leur seraient adaptés
  • Travailler et communiquer en présence d’un professionnel responsable de l’activité à réaliser sansfaire écran à la relation entre la personne et ce
  • Participer, dans son champ de compétences, à l’évaluation du potentiel d’apprentissage de lapersonne dans le cadre de la mise en œuvre des méthodes et outils d’accompagnement adaptés

 Domaine de compétences 4 – Participation à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne

Socle commun :

  • Faciliter la vie sociale et citoyenne de la personne
  • Coopérer avec la famille et l’entourage pour l’intégration sociale et citoyenne de la personne et sesituer en tant qu’interface
  • Accompagner la personne dans la mise en œuvre des activités collectives en suscitant saparticipation
  • Accompagner la personne dans son affirmation et son épanouissement

 Spécialité « accompagnement de la vie à domicile »

  • Prévenir ou contribuer à réduire l’isolement de la personne au regard des conséquences d’unepathologie ou d’un handicap ou d’un mode de vie
  • Aider la personne à exprimer ses désirs et ses choix en utilisant des activités d’expression
  • Accompagner et soutenir les relations familiales

Spécialité « accompagnement de la vie en structure collective »

  • Repérer ou prévenir l’isolement de la personne au sein d’un collectif et prendre les dispositionsadaptées
  • Participer à la communication avec la famille en fonction du projet et des missions del’établissement
  • Accompagner les relations familiales
  • Proposer des activités de loisirs, sportives et culturelles contribuant au développement desdifférentes dimensions de la personne accompagnée tout en tenant compte de ses goûts et sesenvies
  • Utiliser les activités de groupe pour susciter la participation et/ou prévenir l’isolement et/oudévelopper l’expression de soi
  • Evaluer l’apport et les effets des activités de groupe
  • Préparer les changements dans le groupe et évaluer leurs conséquences

Spécialité « accompagnement de la vie à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire »

  • Prévenir le risque d’isolement ou de mise à l’écart et contribuer à l’inclusion de la personne dansson environnement
  • Savoir échanger avec la famille dans le respect des attributions du professionnel référent en chargede l’activité éducative dans sa relation avec la famille
  • Proposer des activités de loisirs, sportives, culturelles, éducatives, scolaires, périscolaires, deformation ou de vie sociale
  • Organiser avec l’équipe pluridisciplinaire des journées de découverte du handicap pour favoriserl’inclusion et la compréhension des autres
  • Développer l’expression de soi au travers des activités éducatives proposées
 Nos VAE 2020 en chiffres :
  • 20 VAE réalisées 
  • 6 ADVF 2 obtenu / 4 en cours 
  • 8 DEAES : 1 obtenu / 7 en cours 
  • 1 CAFERUIS : 1 obtenu
  • 4 RSSP : 1 obtenu / 3 en cours
  • 1 DISAP en cours